14 COMMENTAIRES

    • Zoulou_
      Branleur••••
      Inscrit le 06/03/2019
      216 pts

      Ben c’est pas plutôt au service de sécurité civil d’assurer la sécurité des coureurs ? Il va faire une crise cardiaque a 2m de l’arrivée et 300 personnes regardent… c’est un coureur éreinté qui est obligé de mettre fin a ce spectacle…

    • yeph
      Routard•••••
      Inscrit le 17/11/2014
      4576 pts

      Ben les gens ne sont certainement pas au courant que ça peut-être dangereux pour sa vie. Je ne suis certainement pas le plus intelligent mais avant de lire les commentaires je pensais simplement que c’était de la fatigue dans les jambes.

    • Anonyme
      Invité

      C’est pas une crise cardiaque hein, ZOulou en sait pas plus que les spectateurs, c’est clairement de l’hypoglycémie et le cerveau qui disjoncte parce qu’il a plus d’énergie, impressionnant et très connu (mur du marathon), et ça nous montre surtout qu’on peut être un pro et franchir sa limite ou mal gérer sa prépa alimentaire, meilleur chose à faire, donner du sucre, quelque soit le sucre, le plus tôt possible, si pas d’amélioration dans les quelques minutes c’est que c’est plus grave.

    • Anonyme
      Invité

      Pour les 300 personnes qui ne bouge pas c’est plutôt normal, on appelle ça le conditionnement et selon les règles, le public n’à pas à allez sur la piste de courses. Donc on croit que tout ira bien pour lui puisque que tout est soit disant prévu !

      C’est un problème d’organisation !

    • Anonyme
      Invité

      Tu penses pas plutôt qu’il n’a plus de jus dans les jambes et qu’elles n’arrivent plus à le soutenir?
      Première fois que tu vois ce phénomène?

  1. LOGIK
    Invité

    Cela fait plus de 30 voire 40 ans que je vois ces images.
    Pas forcément sur ordi, en HD et tout le bordel.
    Ces scènes ont toujours existées.
    C’est dramatique, comme une petite sensation de « ça va jamais changer ».
    Les marathons, les « Iron man » et consort…
    On se régalait de voir une marathonienne se faire pipi dessus aux JO.
    En VHS avec un ralentit plus qu’improbable.
    Je ne veux pas faire mon vieux con.
    Juste un constat.
    De quoi s’émouvoir ?

    • Chris
      Invité

      Trés juste. Et c’est valable pour beaucoup de sports d’endurance de haut niveau. La question est : jusqu’où peut on aller pour faire une performance sportive ? Aller au-delà de ses limites ? Mettre sa vie en danger ?
      Dans tous les cas, ce n’est ni aux spectateurs ni aux autres concurrents d’intervenir. C’est aux arbitres, aux commissaires de course qui sont seuls habilités à mettre hors course un concurrent qui se met en danger. Et c’est toujours une décision difficile lorsque ça arrive à 5 mètres de la ligne d’arrivée…

  2. drlivingstone
    Invité

    passé les premiers instants émouvants, je trouve ce genre d’histoires tout à fait con :
    – les mecs (ou femmes) sont des sportifs professionnels avec des sponsors dans des compétitions internationales,
    – ils sont tous là pour gagner, présenter une performance sportive, après une préparation,
    – s’ils n’y arrivent pas… ben ils n’y arrivent pas et c’est tout, c’est ça le sport,
    – s’ils se font aider à la fin, la performance et le classement sont sans valeur,
    – le mec qui se fait aider aurait-il eu le même geste si la situation inverse s’était présentée ?
    – on est au finish avec des dizaines de gens autour et la télé qui zoome sur l’incident, c’est pas comme si le mec allait mourir tout seul dans son coin…
    Bref : si le mec n’a pas bien dosé son effort et n’est pas capable de boucler la course tout seul, je trouve immoral de lui accorder sa victoire et son chrono…
    Même si le geste semble « beau »‘, c’est celui qui apporte son aide qui mérite de gagner avec un beau chrono !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: