Un soigneur attrape une otarie pour lui retirer un plastique coincé autour de sa tête

0

Un soigneur s’est précipité vers un groupe d’otaries pour en attraper une. Celle-ci avait un morceau de plastique coincé autour de sa tête et est intervenu avec un collègue pour lui retirer. Elle n’aurait certainement pas survécu avec ce plastique dans la mer.

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

19 COMMENTAIRES

  1. chef
    Invité

    désolé p’tite bête , obligé de réparer les conneries de mes semblables …

    • Anonyme
      Invité

      bah, c’est partie remise, si c’est pas la pollution, y’a encore l’acidification, le réchauffement et la surpêche. quand un fait quelque chose c’est jamais a moitié, et tous ca grâce a l’intelligence humain qui nous a permis d’etre maitre du monde!

    • Orange
      Habitué•••••
      Inscrit le 23/06/2018
      721 pts

      pourquoi tes semblables???

      a croire que tu vis en Hermite sans consommer quoi que ce soit.
      une otarie sauvée pour combien d animaux ou d especes qui disparaissent chaque jours?
      l homme a tout détruit et ca ira pas en s arrangeant: on nous fait chier a propos du petrole mais on sait tous que l argent fera qu on pompera et on cramera jusqu a la derniere goutte de petrole.
      le jours ou l écologie et le recyclage rapporteront de l argent autant que le pétrole, peut etre que la mentalité de ces putains de capitalistes changera.
      il y a plusieurs types de pollution:
      pollution volontaire par profit ( industries, suremballage, decharges sauvages)
      pollution par ignorance , je-m’en-foutisme (tout les abrutit qui jettent leur merde dans la nature, par les fenetres, les megots en plastique)
      pollution accidentelle (accidents, catastrophes naturelles…)
      pollution en consommant (carburant, suremballage…)

      la seule pollution que l on nous oblige ou conseille de contrer, c est la pollution par ignorance, je-m’en-foutisme, ou de consommation. le probleme c est que ca represente qu un faible pourcentage de la pollution totale.

      le probleme principal: incompatibilité entre capitalisme et ecologie.

      la plupart des gens ne doivent pas aimer leurs enfants pour continuer a polluer ainsi. de toute facon on pourra pas revenir en arriere.
      on essaye de proteger des especes qui sont vouées a disparaitres, LOL
      quand y aura plus de rhinoceros, d éléphants , tigres et toutes les especes décimées par cupidité d autres especes les remplaceront et la nature refera un équilibre.
      l idéal serait une epidémie ou catastrophe naturelle qui décime 90% des etres humains pour le bienfait de la planetes

  2. Anonyme
    Invité

    du coup ils en ont profité pour lui poser un collier avec une balise gps

  3. Anonyme
    Invité

    Et l’otarie mange des bébés poissons… Quel monde cruel ! Jetez-leur des végans !

  4. Chien>chat
    Invité

    Une fois j’ai été invité par un pote qui bosse dans un centre vétérinaire il faisait faire des exercice à un palmipède qui avait été blessé à la nageoire par un sac pastique s’étant enroulé. La bête était dégueulasse elle haletait et transpirait on pouvait plus respirer. J’ai dit : « tu sues, phoque ! »

  5. YPD
    Vétéran••••
    Inscrit le 22/05/2015
    5086 pts

    Une belle action pour une bien triste realitee !

  6. yeph
    Routard•••••
    Inscrit le 17/11/2014
    4408 pts

    Pour info une fois l’anneau en plastique enlevé, il l’a jeté à la mer.