Le gros coup de gueule d’un apiculteur du Finistère contre les pesticides

4

Cet apiculteur du Finistère a poussé un gros coup de gueule contre l’utilisation des pesticides dans les champs. Il explique que les abeilles que toutes les plantes sont contaminées et les abeilles perdent le sens de l’orientation en les butinant.

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

  1. ND3fr
    Routard•••••
    Inscrit le 13/07/2016
    1054 pts

    Cette vidéo me fait mal au cœur. J’ai beau savoir, comme de nombreuses personnes, que tout est en train de foutre le camp autour de nous lentement mais sûrement, le voir a un tout autre effet que simplement l’imaginer.

    On sait très bien que ce que nous pensons et disons (j’entends par « nous » les personnes comme moi sans aucune influence) n’a aucun impact en face de l’argent… mais je pense que certaines personnes sont encore un peu trop optimistes et devraient se préparer à voir (et vivre sûrement) des horreurs dans les décennies prochaines.

    Si, comme moi, vous vous sentez blasés lorsque vous voyez la souffrance et la mort parce que vous savez que dans ce monde 1$ est plus important qu’une vie, alors je pense que vous êtes déjà prêts. Mais bon, c’est proprement dit ce que je crois, rien de plus.

    Courage, sincèrement, à toutes les personnes qui ont l’environnement dans le cœur et qui savent déjà ce qu’il va se passer.

  2. spiritous sanctis

    La disparition des abeilles marquera le debut de la fin les amis

27 COMMENTAIRES

  1. ND3fr
    Routard•••••
    Inscrit le 13/07/2016
    1054 pts

    Cette vidéo me fait mal au cœur. J’ai beau savoir, comme de nombreuses personnes, que tout est en train de foutre le camp autour de nous lentement mais sûrement, le voir a un tout autre effet que simplement l’imaginer.

    On sait très bien que ce que nous pensons et disons (j’entends par « nous » les personnes comme moi sans aucune influence) n’a aucun impact en face de l’argent… mais je pense que certaines personnes sont encore un peu trop optimistes et devraient se préparer à voir (et vivre sûrement) des horreurs dans les décennies prochaines.

    Si, comme moi, vous vous sentez blasés lorsque vous voyez la souffrance et la mort parce que vous savez que dans ce monde 1$ est plus important qu’une vie, alors je pense que vous êtes déjà prêts. Mais bon, c’est proprement dit ce que je crois, rien de plus.

    Courage, sincèrement, à toutes les personnes qui ont l’environnement dans le cœur et qui savent déjà ce qu’il va se passer.

    • blblbl
      Invité

      T’inquiète pas , il y a encore de bons samaritains . le problème , ils deviennent 2xplus discrets et fuient quand on viens nous côtoyez . perso ,j’ai Un Ras le bol des C** égoïstes , croyant tous connaitre ou savoir sans jamais bouger de leur village . et le plus Important  »ne ferons jamais rien par AMITIÉS  »
      À par mes parents actuellement Retraités , je n’aide plus ou me déplace plus du tout pour des GENS.
      j’y ai laisser bcp trop d’argent et de ma santés physique au soit disant Amis .
      respect et garde espoirs

  2. spiritous sanctis
    Invité

    La disparition des abeilles marquera le debut de la fin les amis

  3. Dowmed
    Invité

    D’après ce que je vois, tout ce qui néonicotinoïde est interdit depuis 2016 en France.

    cf : https://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/180228
    http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/03/19/abeilles-l-assemblee-vote-l-interdiction-des-insecticides-neonicotinoides-en-2016_4597273_3244.html

    @spiritous sanctis : La disparition des abeilles ne marquera pas la le début de la fin.
    Dans certains pays, comme la Chine ou encore aux Etats unis (et en Californie plus précisément), des hommes pollinise les fleurs à la main, le travail est certes titanesques tout en étant idiot (Pourquoi payer des gens à polliniser des fleurs alors que les abeilles le faisait gratuitement ?). Alors qu’en Californie, nous effectuons une migration de près de 10 milliards d’abeilles pour assurer la pollinisation de la région … cf : https://www.courrierinternational.com/article/2007/02/22/on-acheve-bien-les-abeilles

    • Brice Willous
      Invité

      Oui, dans un premier temps les hommes s’occuperont alors du travail des abeilles mortes pour palier à ce manque. Puis, alors viendra la création d’une machine et d’un système pensé pour remplacer l’homme, optimiser son travail et réaliser un gain sur la main d’oeuvre pour un plus grand bénéfice.
      Ca sera là encore la preuve que l’homme ne s’arrête jamais dans sa folie.

    • drlivingstone
      Invité

      C’est surtout qu’en pollinisant à la main, on ne pollinise que les végétaux de l’agriculture humaine et on ne s’occupe pas du tout des plantes sauvages qui nourrissent une bonne base de la pyramide écologique… Ce qui ne fera pas pour autant disparaître les plantes invasives… Peut-être que le frelon asiatique, qui se nourrit des abeilles, disparaîtra aussi avec elles, c’est la seule consolation que nous aurons.

      Par ailleurs, le miel va disparaître. Nous sommes déjà en rupture régulière de stocks, faute à la production qui s’est déjà effondrée de manière significative.

  4. Dede
    Invité

    J’ai 9 ruches et cette année c’est 9/9 en survie. C’est vrai que j’ai pleins d’apiculteurs des alentours qui ont perdu une proportion très importante de ruches…

    Ce qui me sauve c’est que je suis en ville et que « mes » abeilles butinent chez les particuliers et non dans les champs.
    Il faut clairement interdire ce type de pesticides mais il faut aussi développer les ruches en ville !

    • bilgoss
      Invité

      C’est tout le paradoxe ! J’ai lu que les abeilles de Paris, sont de plus en plus nombreuses et en excellente santé. D’ailleurs, un projet de ruches sur les toits de Paris a été développé. Dans un sens, c’est bien, mais si les abeilles sont plus en danger à la campagne que dans la ville la plus poluée de France, je sais pas si il est sage de s’en satisfaire…

    • Anonyme
      Invité

      Ça en dit long sur ce qu’on bouffe. Mais on va pas leur jeter la pierre : en France 4% produisent la nourriture pour les 96% qui font autre chose. Au siècle dernier ces chiffre étaient inversés. A vos bêches !!!!

  5. Khannea
    Invité

    Le secret pour tenir, c’est de ne plus croire en rien. Fuck le future ^^