Un lion blanc vient s’incruster dans le bus des touristes pendant un safari

24

Ces touristes vont garder des souvenirs mouvementés de leur safari dans une réserve en Afrique du Sud. Un groupe de lions blancs s’est approché de leur minibus et l’un d’entre eux a réussi à s’incruster à l’intérieur. Les guides ont demandé à tout le monde de rester calme et ont finalement bien géré la situation.

Partager sur Facebook

14 COMMENTAIRES

  1. :O
    Invité

    « Relax relax »
    T’as juste un félin, sauvage, de 200kg, à côté de toi…

  2. Tyler
    Invité

    Jamais compris pourquoi il n’y a jamais de vitres dans ce genre de bagnoles.

    • L'expert
      Invité

      Parce que les objectifs d’appareil photo utilisés pour photographier les animaux de la savane (et tous les animaux sauvages en fait) sont bien trop encombrants pour être manipulés à l’intérieur d’un habitacle fermé, parce que les vitres, ça fait des reflets parasites sur les photos et parce que, si c’est pour voir des animaux derrière une vitre, autant aller au zoo, ça coute bien moins cher qu’une semaine de safari en Afrique…

  3. YPD
    Vétéran••••
    Inscrit le 22/05/2015
    5222 pts

    Relax relax ….ils ont deja mangé……

  4. Anonyme
    Invité

    Tu pousses pas un lion comme ça, ils ne sont pas sauvages, c’est une certitude.

    • L'expert
      Invité

      Les animaux sauvages qui vivent dans des zones où la chasse existe et/ou là où ils sont constamment stressés voire menacés par l’activité humaine, vont avoir une tendance naturelle à fuir face à l’homme. Par contre, partout où l’homme n’est pas considéré comme un danger, les animaux sont beaucoup plus sereins au contact de l’homme. C’est le cas dans les réserves Africaines où ils sont plus ou moins protégés du braconnage, mais c’est aussi le cas des manchots au pôle sud. Les seuls humains qu’ils côtoient sont des scientifiques tout à faits inoffensifs. Il est donc facile de faire leur portrait en gros plan sans avoir besoin de lourds téléobjectifs.
      Je crois qu’il existe également le cas d’une ile dans le Pacifique où les iguanes se laissent caresser.
      J’ai même vu dans un reportage, le cas d’un groupe de cervidés qui a élu domicile dans un terrain d’entrainement de char d’assaut (je crois que c’est en Allemagne) et qu’ils n’hésitaient pas à se mettre à découvert pour observer les manœuvres et les séances de tir. Les cerfs avaient compris que les tanks ne leur ferait pas de mal et que les chasseurs ne venaient jamais dans cette zone. Bref, qu’ils étaient donc en sécurité.

  5. Rider
    Invité

    En même temps…toute l’année les touristes tape l’incruste dans la réserve des lions.. chacun son tour..