Le Français Arnaud Jerald descend à 92 mètres de profondeur en apnée

1

Dans la série des performances surhumaine, voici l’apnéiste français Arnaud Jerald qui a réussi à descendre à 92 mètres en poids constant bi-palmes lors des championnats d’Europe. Il a battu le record de France de sa catégorie.

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

  1. vuzz

    quand je pense qu’à l’époque du grand bleu, ils étaient à 100 m, tractés par une gueuse, remontée assistée par ballon et que lui te fait ça tranquille, sans rien, à la palme et tout serein à sa sortie de l’eau !!!! impressionnant.

26 COMMENTAIRES

  1. xXx
    Invité

    Bravo
    question bete : comment il fait pour descendre tout seul sans ceinture de plomb?

    • WESHPOTO
      Invité

      Il n’y a pas de questions bêtes, que des réponses stupides ;)
      Au delà d’une certaine profondeur (entre 12 et 15 mètres), l’océan cesse de te repousser vers la surface et t’attire vers le fond !

    • LaPressionCestPasQuaLaTireuse
      Invité

      Y’a surtout une histoire de pression plus forte plus tu es profond. A 10m la pression double par rapport à la surface.
      Ton corps est plus « comprimé » (l’air des poumons aussi, et surtout), et donc le volume diminue pour la même masse => tu es plus « dense » et donc tu coules mieux.
      Et pas besoin de paliers comme en bouteille. Les paliers c’est surtout pour évacuer l’azote (dont les petites bulles augmentent de volume quand tu remonte, avec la pression qui baisse) qui vient de l’air comprimé des bouteilles. Et un peu (mais en vrai, faut surtout remonter très doucement sans retenir sa respiration) pour éviter que le volume des poumons augmente avec l’air qui « s’étend » au fur et à mesure que la pression baisse.
      Voilà, hope that helps! :)

  2. N'est ce pas
    Invité

    Descendre 3 min sans respirer, une sacrée confiance en soi Oo

  3. vuzz
    Invité

    quand je pense qu’à l’époque du grand bleu, ils étaient à 100 m, tractés par une gueuse, remontée assistée par ballon et que lui te fait ça tranquille, sans rien, à la palme et tout serein à sa sortie de l’eau !!!! impressionnant.

    • Positivisme
      Invité

      Complètement d’accord avec toi. Ce qu’il faut voir aussi, même si cela n’enlève rien à la couillitude de la performance, c’est que maintenant les connaissances médicales en médecine hyperbare, l’encadrement des sportifs, les mesures diététiques, la sécurité des épreuves, etc, tout a beaucoup. progressé, grâce justement aux pionniers qu’étaient Enzo Maiorca et Jacques Mayol (pour ne citer que ceux du film)

    • L'arnaqueur
      Invité

      @vuzz
      Le record du monde actuel en no limit est de 214m !!!!!!!
      @positivisme
      Accident Nery 2015 envoyé a 139m au lieu de 129 sur une tentative de record du monde

    • vuzz
      Invité

      @ l’arnaqueur il y a pire: Herbert Nitsch revient de loin. Le 6 juin 2012, il était donné pour fichu, potentiellement légume. La faute à un AVC, en pleine mer. Alors qu’il était en train de battre au large de Santorin (Grèce) le record du monde de plongée en apnée «no limit» (avec une gueuse lestée), après une descente à 253,2 m, l’Autrichien s’est évanoui pendant sa remontée.

  4. Bfdkck
    Invité

    On est pas sensé faire des pallier a la remonter et/ou a la descente?
    Pourquoi lui n en a pas besoin?

    • L'arnaqueur
      Invité

      Parce qu’il ne respire pas d’air comprimé tout simplement.
      A 100m de profondeur ses poumons contiennent environ 8 a 10 litres d’air et font la taille d’une pomme a cause de la pression. Je trouve cette discipline hallucinante.

  5. IlméritC1rou
    Invité

    À quoi ça sert de savoir plonger à 92 mètres ma piscine couverte chauffée ne fait que 2,50 mètres au plus profond.

  6. Hasta
    Invité

    Faut le faire c’est sûr, c’est une prouesse c’est sûr, mais bordel c’est risquer sa vie juste pour une record, j’ai un peu de mal avec ça. On fait que de nous dire que le hors piste c’est trop dangereux, descendre à quasi 100m de profondeur en apnée ça doit l’être autant. Dans ces cas là faut laisser s’amuser les petits jeunes sur les trains, chacun sa passion même si elle est dangereuse. On pourrait en faire un débat, doit on risquer sa vie pour vivre sa passion?

    • blblbl
      Invité

      Théorie personnelle : Surement un reste ou surdose de testostérone ou adrénaline chez certaines personnes qui coules encores ds leurs gènes , au moins depuis nos ancêtres des Cavernes, ou les guerriers , chevalier , soldats etc…
      Ils avaient beaucoup de personnes qui donner leurs vie par obligation , prisonniers de guerre , ou n’avaient rien de mieux à faire à l’époque : il y avait le goût du risque ex : les marin , – l’aventure d’ouvrir la route de la soie- aller toujours plus loin vers la russie x) – conquérir ou posséder l’Angleterre , un Désir du nouveau Capitalisme ds les pays sous développé . ou par pression de toutes sorte sur la personne X.
      les pays comme nous actuellement au 21e Siècle  » UE et autre grd richesse mondial » ne faisons plus la guerre comme avant , et non plus de motivation reel , . nous avons Tous à disposition en toute securité depuis chez soit , .attention , je veux bien dire Nous ne faisons plus la guerres comme au temps des Rois ou Empereurs.,
      Certains comme le plongeur ou même les personnes  » dites dangereuse » pour la société actuel,bcp trop , les activité leurs sont beaucoup trop strictes et ennuyeux pour eux  » loisir  », ou passions
      Conclusion : ils ont toujours ce désirs , l’ame du guerrier , et toujours l’envie d’aller plus loin pour avoir une surdose d’adrénaline , quitte à frôler la mort pour 1 overdose de drogue  » naturel  » Dû à notre ADN du passé .
      .

    • ALATAQ
      Invité

      Le hors piste est pratiqué par Jeannot qui va au sport d’hivers une fois par an.
      Ce sont des sportifs de haut niveau, as tu vu les gens et les moyens en place pour l’ l’assister?
      Ne confond ceux a la recherche de Buzz ou d’adrénaline et les grands sport dont la motivations est de se dépasser
      Tout est dangereux. la question est quel est le niveau de compétence et de préparation de ceux qui acceptent de prendre des risques.

  7. yeph
    Routard•••••
    Inscrit le 17/11/2014
    3904 pts

    Je suis étonné qu’il sache quand partir. Le compte à rebours est en anglais.

  8. Anonyme
    Invité

    @DN il a plongé jusqu’à 95 mètres, la vidéo l’indique elle-même. Pourquoi annonces-tu 92 mètres ?

  9. Morki
    Invité

    C les Belges les plus forts…
    Ben ouais, dans le fond, y sont pas si cons …