Un enfant est interdit de bus scolaire pour avoir frappé des camarades, son père le punit en le faisant marcher sous la pluie

7

Aux États-Unis, un petit garçon de 10 ans a été interdit de bus scolaire pour avoir frappé des camarades. Son père a décidé de le punir en le faisant marcher sous la pluie jusqu’à l’école. Il était derrière lui en voiture pour veiller à sa sécurité.

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

26 COMMENTAIRES

  1. IlméritC1rou
    Invité

    Si le chauffeur du vus aurait le droit de calmer les enfants au nerf de bœuf ce genre de vidéo n’existerait pas.

  2. trollpuant
    Invité

    Je trouve la punition intéressante… mais le filmer et le mettre sur les réseaux sociaux… je trouve ça pas mais alors pas intéressant du tout… triste monde

    • Sad max
      Invité

      Mais tu es là pour regarder et au final commenter, ce n’est pas triste monde mais pauvre toi…en tout cas je trouve bien que le père ait pris des mesures pour redresser son fils et non pas comme de nos jours où les parents quand ils sont convoqués à l’école à cause de leurs enfants remettent la faute sur les profs ou pètent les plombs car leurs enfants ont étés collés

    • Tulavioke
      Routard•••••
      Inscrit le 11/03/2015
      1476 pts

      Il a bien raison de partager « son éducation » sur les réseaux sociaux.

      Au moins il montre qu’il y a encore des « parents » dans ce monde qui éduquent leurs enfants.

  3. Bou
    Invité

    Punir ton enfant c’est bien, meme très bien, mais le filmer et le mettre sur le net je vois pas l’intérêt.

  4. :)
    Invité

     » If i screwed up, i’ve got to pay the price  » Respect !

  5. The ting goes
    Invité

    Et il nous montre pas le visage, enfin des parents responsables qui ne mettent pas n’importe quoi sur le net

  6. VD
    Invité

    Il aurait pu l’accompagner à pied. Ça aurait pu montrer à l’enfant que quand il fait des bêtises papa est la pour les assumer avec lui.

    • drlivingstone
      Invité

      il fallait quand même ramener la voiture… ce qu’il faut surtout, c’est ne pas surenchérir à la maison : la punition a eu lieu et le gamin l’a assumée. maintenant, un bon goûter avec un chocolat chaud, 3 minutes de discussion et l’affaire est close.