Des passagers se retrouvent à côté d’un enfant incontrôlable pendant 8h dans un avion

44

Lors d’un vol entre l’Allemagne et les États-Unis, des passagers se sont retrouvés à côté d’un enfant qui était absolument incontrôlable. Pendant les 8 heures de vol, le petit de 3 ans a notamment crié presque constamment, est monté sur les sièges, s’est amusé à appuyer sur tous les boutons ou a encore importuné tous les passagers autour de lui.

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

  1. Shame

    J ai tellement mal au COeur pour les passagers , meme un chanteur de hard death metal tiennent pas si longtemps !

51 COMMENTAIRES

  1. lulu
    Invité

    certes mais attend on a grandit en prenant des claques, on en est pas mort faut faire la différence entre un gosse qui est completement fou qui mérite une bonne tarte dans la tête pour lui apprendre ce que c’est la vie d’un gosse qui est battu.
    Je veux dire que ce gosse là qu’est ce qui va devenir en société? il va joué l’enfant roi 2 minutes et il va se faire cogner plus fort que jamais, donc je suis as d’accord quand les gens disent qu’il faut interdire la fessée ou les gifles dans ces cas, le môme mérite que ça dans l’instant…comme dit IlméritC1rou ils auraient été tranquille tout le voyage.

    • Sam
      Invité

      En fait il est dans cet état parce qu’on lui a jamais dit non (un vrai non). Donc lui mettre une tarte comme ça, il va pas apprendre grand chose.
      Ça prendra un minimum de temps pour qu’il apprenne la frustration. Donc une tarte un jour parce qu’il dépasse les bornes et qu’il le sait, j’ai envie de dire pourquoi pas. Mais une tarte pour commencer un travail qui n’a jamais été fait (et franchement le gosse y peut rien), ça sera sans effet. Il aura peur de toi mais sera toujours aussi incontrôlable

    • Anonymeu
      Invité

      Tu rigoles ou quoi ?! t’as pas vu comment sont éduqué les garçons musulmans tel des rois à qui on ne refuse rien et qui finissent adulte incapable de supporter la moindre frustration ?

      (DN, si tu juges mon commentaire « islamophobe » pseudo « raciste » pour les musulmans et que tu estimes que la censure doit sévir à mon encontre, merci d’en faire autant pour le commentaire qui discrimine les occidentaux)

    • Sam
      Invité

      Oh mon dieu. Premier commentaire raciste et stupide. Deuxième commentaire raciste et stupide pour une autre population qui le sait et se justifie du fait qu’il répond à un raciste « si lui le dit alors j’ai le droit aussi ».
      Non en fait vous êtes tous les deux stupides.

    • Dodo
      Invité

      Pourquoi Anonyme parle de religieux ? quel rapport avec la vidéo où l’on voit un enfant occidental (qui aurait pu être d’une autre couleur mail il s’avère que sur la vidéo c’est un blanc…) il peut être occidental et musulmans, juif, chrétiens… Mais non c’est trop facile de cracher sa haine derrière un écran d’ordinateur…

    • Sam
      Invité

      @dodo
      Encore pire, regarde les votes. Ils prennent même pas le risque de commenter anonymement, mais ils sont nombreux les racistes qui schlinguent du cerveau et du cœur. Incapables de tenir une conversation sur le sujet.

  2. Cooper
    Invité

    Si un adulte faisait ce genre de choses, l’équipage aurait eu recours à des méthodes musclées pour le neutraliser le reste du voyage. Je dis pas qu’il faut avoir recours aux mêmes méthodes mais de la à rien faire… Au minimum un exorciste !!

  3. ericvador
    Invité

    encore un élevé pour les allocations et la semaine a la nounou ce sont les parents les responsables lui il n’a pas de repères , on enlève la garde aux parents et on leur suppriment les avantages pour faire un essai

  4. huhu
    Invité

    Vous ne savez rien de cet enfant. A son age on sait déjà alignés ou dire quelques mots. La on n’entant que des cris.
    Il se pourrait donc que ce dernier ait un retard mental ou une maladie. Et dans ce cas évidemment qu’on ne peut pas empêcher que cette famille voyage, ni « droger » l’enfant pour la durée du voyage, ni le punir, lui faire de remontrances, ni le « taper »….
    Dans le doute, s’abstenir de faire des conclusions hatives sur les parents ouy son éducation, et surtout de la tolérance.

    • Anonyme
      Invité

      J’ai jamais vu un gosse handicapé physique (incapable de se maintenir le buste droit) voyager en moto, même en tant que passager… sauf dans un side-car. Bref, uniquement dans un « moyen de transport adapté ».
      Si effectivement ce gosse a un retard mental qui le fait hurler en permanence comme ça, il aurait dû voyager dans un « moyen de transport adapté ». Je ne sais pas le quel, mais certainement pas au milieux des passagers qui n’ont pas payé leur billet d’avion pour subir ça…
      (Je tiens à préciser que je suis moi-même handicapé, au cas où certaines personnes bien-pensantes crieraient au commentaire « raciste » ou je ne sais quoi…)

    • huhu
      Invité

      Je n’ai pas parlé de retard physique dans mon message. Et bien donne moi un « moyen de transport adapté » pour faire Allemagne -> États-Unis.
      Car dans ton message « moyen de transport adapté » serait le fait qu’il ne dérange personne pendant ce trajet.
      Donc avion privé caje ne vois pas autre chose. Mais cette famille a-t-elle les moyens de se l’offrir.

    • huhu
      Invité

      Bonjour,

      Je ne comprend pas que tu parles de handicap physique car je n’en ai pas fait mention dans mon message. J’avais bien vu qu’il se baladait sur les siège et donc que de ce côté la tout allait bien pour cet enfant.

      Pour revenir sur ton « moyen de transport adapté », je ne vois pas comment il pourrait faire Allemagne -> Etats-Unis d’une autre façon. A la nage, sous-marin, bateau peut-être. Mais le voyage leur ferait perdre beaucoup plus de temps que par l’avion et peut être n’ont ils pas assez de vacances pour cela.
      Mais là, non plus ça ne pourrait pas se faire selon toi. Car dans ton message un « moyen de transport adapté », signifierait qu’il ne devrait déranger personne pendant son trajet ( en bateau aussi les gens payent leur billet). Donc non, tant pis pour cette famille. Pas le droit de voyager, ils doivent rester chez eux. Belle idée de la tolérance.

      Mais on pourrait même allez plus loin dans ta vision des choses. Un handicapé moteur qui serait en chaise roulante. Imaginons le prendre le bus par exemple. Cela va prendre plus de temps pour qu’il monte dans le bus. Cela gêne peut être les passagers qui ont acheter leur ticket de bus et qui souhaitait arriver à l’heure prévue avec leur bus. C’est une autre sorte de « gêne » (pas auditive dans le cas de cette vidéo).

      Selon toi donc les personnes en fauteuil roulant devraient prendre plutôt un « moyen de transport adapté » ?.

    • Anonyme
      Invité

      @huhu
      Oui…
      Il faut arrêter de croire que nous vivons dans un monde de bisounours. Rien que dans les parcs d’attraction, certaines d’entre elles sont interdites à certaines personnes car ces attractions ne sont pas adaptées à leur morphologie ( la taille en général) et ne permettrait donc pas de garantir leur sécurité. Il y a aussi, par exemple les épileptiques qui ne peuvent pas regarder certaines choses ou aller dans certaines boites de nuit (à cause des lumières stroboscopiques) car ils pourraient faire une crise. Je pense aussi aux « enfants de la lune », atteints de Xeroderma Pigmentosum. Ces enfants ne peuvent pas sortir dehors le jour à cause de leur hypersensibilité aux ultraviolets qui les mèneraient vers un cancer de la peau… à moins de porter de véritables combinaisons de cosmonautes (Bref, dans des vêtements adaptés.). Moi-même, quand j’étais jeune, il y avait pleins de métiers qui me passionnaient, mais mon neurochirurgien m’a interdit de les pratiquer car ces métiers m’auraient souvent mis dans des situations telles que je ne pourrait pas être admis dans un service de neurochirurgie digne de ce nom en moins de 24 heures.
      Il faut arrêter de croire que « Tout le monde a le droit de faire tout ce qu’il veux » ! La « justice » est un mot et une notion purement humaine… la nature ne connais pas cette notion !

    • huhu
      Invité

      Ta réponse n’a rien à voir avec le sujet de notre discussion.

      Tu parles d’interdiction pour les parc d’attraction pour des raisons de sécurité, des épiléptiques, des enfants de la lunes
      qui pour leur santé ne doivent pas sortir. Rien à voir du tout avec le sujet.

      La rien n’interdit à cette famille de prendre l’avion. C’est ton intolérance qui les empêcherait de
      prendre l’avion pas une règle.

      Cette famille ne fait pas ce qu’elle veut, elle fait une chose qu’elle à le droit de faire, que rien
      n’interditn aucune loi, règle ne leur interdit de prendre l’avion. Si, ton intolérance leur interdit, les gens qui pensent
      comme toi, mais cela n’en fait pas une règle et bien heureusement d’ailleurs.

    • Anonyme
      Invité

      Bien sûr que si qu’elle a tout à voir !
      Il est vrai que les exemples que j’ai pris faisaient référence à une « interdiction » pour le premier cas, et d’une « impossibilité technique » pour le deuxième cas, alors qu’en effet, le gosse de la vidéo n’a pas été interdit de prendre place dans cet avion et que, son handicap (« Présumé », il faut le rappeler, car il a peut-être simplement été mal éduqué, voire pas du tout !) ne lui impose aucune contrainte technique qui lui interdirait de prendre place dans cet avion.
      Mais, nous vivons en société et l’une des « lois » (A comprendre comme un « principe de base qui permet à chacun de coexister avec les autres sans entrer en conflit », plutôt que comme une loi inscrite dans le code civil, par exemple.) de la vie en société, c’est de dire que « La liberté de chacun s’arrête là où celle des autres commence ». Or, chacun a droit de pouvoir voyager en toute quiétude… Donc, si quelqu’un souhaitant prendre une place dans un vol commercial, n’est pas en mesure de pouvoir garantir cette quiétude aux autres passagers, que ce soit pour raison médicale ou pas, ce quelqu’un a le devoir moral de trouver une solution. Soit en se soignant ou en prenant des médicament de type « calmant » ou « somnifère » (ou autre) si c’est possible (Exactement comme quelqu’un qui a le mal de mer va prendre des cachets contre ce mal de mer avant de prendre le bateau !), soit il choisis un autre mode de transport dans lequel il ne causera plus de trouble à l’ordre publique, si c’est possible (Comme, prendre le tunnel sous la manche, plutôt que le ferry quand on souhaite aller en Angleterre et qu’on est sujet au mal de mer.)
      Bref, tout ça pour dire que, certes, ce gosse (ou plutôt ses parents, puisqu’il n’a pas 18 ans) n’a pas de contrainte « physique » ou « technique », mais des contraintes (ou plus exactement, « des obligations ») sociales… Que ça te plaise ou non !

  5. Joe
    Invité

    Ceux qui critiquent trop violemment n’ont jamais côtoyé de gosses, malheureusement (ou heureusement) on ne peut pas toujours les maîtriser, ce sont pas des robots, et oui des fois ils crient et ils pleurent. C’est dans les sociétés individualistes que ça dérange le plus.

    • Anonyme
      Invité

      Si tu pars du principe qu’on ne peut pas toujours maitriser (éduquer) son gosse… Surtout, ne fait jamais de gosses !
      Quand j’étais jeune, j’ai fait un peu de babysitting, notamment dans une famille avec des gosses assez turbulent. Quand j’arrivais dans la maison, on ne s’entendait pas car ça criait de partout. Une fois les parents parti, c’était moi qui devenait le « chef ». La toute première fois, je les ai engueulés comme ils ne l’ont jamais été… Ce fut la seule fois où j’ai dû élever la voix si fort. Les fois suivantes (les autres fois où les parents me contactaient pour du babysitting) j’ai eu de moins en moins besoin d’élever la voix. Les enfants étaient toujours aussi turbulents avec leurs parents, alors qu’avec moi ils étaient bien plus calme. Et ils n’étaient pas traumatisés pour autant ! Au contraire, ils étaient super content de me voir arriver chez eux ! Ce dont les enfants ont besoin pour être bien dans leurs pompes, c’est certainement pas de « les laisser vivre leur vie » (les laisser foutre le bordel), c’est tout l’inverse : Ils ont besoin d’un cadre ! Si on leur interdit certaines choses et certains comportements ET qu’on leur explique le pourquoi du comment, tout se passe bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: