Un policier se méfie d’un suspect dans une voiture et il a vraiment bien fait (États-Unis)

4

Le 20 décembre 2017 dans l’Utah aux États-Unis, la police a pris en chasse la voiture d’un suspect et ce dernier a fini par se garer sur le bord de l’autoroute. Un policier est sorti de sa voiture en se méfiant du comportement potentiellement dangereux de l’individu et il a bien fait : celui-ci a sorti une arme et a ouvert le feu sur lui. L’homme a pris la fuite mais a été intercepté un peu plus loin. Une de ses balles a touché un conducteur à l’épaule mais ne l’a que légèrement blessé.

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

  1. Pouet

    Et alors ? T’as pas l’impression que c’est justifié cette fois ? Aucune hésitation à avoir.

  2. Anonyme

    Potentiellement, laisser un fou furieux armé descendre de la voie rapide et aller se promener en ville comporte aussi des risques pour les automobilistes. Vive la police et mort aux ordures qui leur tirent dessus!

19 COMMENTAIRES

  1. Bip
    Invité

    On est d’accord que lorsque le flic tir en rafale à la fin, il y à des balles perdues qui potentiellement pourraient toucher les automobilistes en face non ?

    • Salut
      Habitué•••••
      Inscrit le 16/02/2017
      726 pts

      Clairement du début jusqu’à la fin… oui.
      Mais principalement à la fin où il prend un angle perpendiculaire à la route.

      Une chaîne dégonfle pneus pouvait être une meilleur idée pour ensuite détruire la voiture du suspect à la Galting Gun (faut quand même ce faire plaisir).

    • 8
      Invité

      Je suis effaré !!!
      @ Salut, ce qui est clair c’est que tu n’as pas bien regardé la vidéo jusqu’à la fin !
      A quel moment as tu juger de son angle de tir ?
      Ce que l’on voit contrairement à ce que tu dis c’est quelqu’un qui se prépare à tirer vers le bas.
      1/ Bien groupé pour que le recul automatique ne relève pas l’arme.
      2/ Qui s’approche, à ses risque et périls, de la trajectoire du véhicule pour optimiser son efficacité en angle plongeant.
      3/ Sur un tir parallèle il reste derrière sa voiture bien tranquille !
      4/ Penses tu vraiment que si l’équipage de cette voiture a une herse à bord, elle n’a pas été déployée ???
      Bande de beatniks

      Continuez à jouer aux billes les enfants

    • 8
      Invité

      Je suis bien obligé de reconnaître, qu’ avec mes deux dernières petites phrases bien puériles, je me suis fait plaise.
      Mais vois ça comme de l’amour !
      Il n’y a rien de personnel sur internet. Je suis autant amusé par la « pseudo-technicité » de mes arguments que par la posture de ma réponse. Je joue le personnage entièrement en réponse aux vôtres (principalement face à l’intervention de M. Salut quand même !!!).
      C’était juste une façon provoquante de clore mes arguments.

      Si ta première question est sérieuse, pourquoi remet elle en question le professionnalisme d’un gars en partant d’un a priori ? A priori dans lequel s’enfonce Salut…
      On ne voit pas l’angle de tir du gars !!!
      On peut imaginer plein de choses, certes. En premier lieu, que la police aux USA, ne sont que des cowboys sans foi ni loi ! Mais elle reste une institution forte, qui garde son sens premier.
      J’ai régulièrement cette même réflexion: Notamment dans une société institutionnelle française à la dérive.
      Ou est passé le sens premier de notre force policière aujourd’hui. Sans même parler des média, dans la rue, en bas de chez moi, au beau milieu de Paris ! je vois la police complètement dépassée.
      Souvent, et c’est bien malheureux, un principe de précaution se transforme dans l’application institutionnelle en du laxisme profond. Je suis pourtant un fervent défenseur du principe de précaution. Mais dans une approche personnelle.
      Quand une institution doit définir une procédure, elle entrave souvent ses effectifs. Non pas en leur demandant de prendre ce principe comme idéal, mais comme nécessité. Elle se dédouane de toute régulation interne. Forcement, les effectifs se dédouanent tout également. Et ça donne des situations alarmantes !!!
      Et cela ne concerne pas que la police ! C’est la même chose à l’hôpital. Les médecins ne prendront jamais de décision active si elle nécessite un suivi jugé trop ambitieux. Le nombre de malade à qui nous ne proposons pas de solution réelle parce qu’elle est risquée !
      Les statistiques doivent être repensées de façon dynamique ! Car l’audace est toujours riche d’expérience.
      Que se soit pour de nouvelles procédures de soin ou médicamenteuses, il y a forcement de « tristes cobayes ».
      Mais la maladie est triste par nature. On ne peut pas vivre sans risque !!!
      Pour asseoir le charisme d’une police, il y a forcement des bavures. Mais le temps peut alors jouer en notre faveur. Une police crainte est une police plus forte.
      Seulement il y aura toujours des gens pour ne pas comprendre, accepter.
      L’état providence ne peut pas exister ! Il y aura toujours de la misère sur terre, tant qu’il y aura des hommes. Et il y a aura toujours des candidats mal attentionnés. Doit on les encourager ???
      Si il doit exister un juste milieu, il ne peut être si simple à trouver. Il est forcement le fruit de tâtonnements, dans un sens puis dans l’autre. Nous sommes en train de tâtonner dans le mauvais sens…
      Je parle bien de pratique et non d’idéal !
      Nous avons besoin d’une police plus forte, plus respectée. Donnons lui les moyens, responsabilisons ses effectifs, non pas en fermant les yeux, la confiance n’empêche pas le contrôle, mais en acceptant le risque inhérent à sa fonction.
      Ta question était un manque de confiance, pas un contrôle…

    • Anonyme
      Invité

      Potentiellement, laisser un fou furieux armé descendre de la voie rapide et aller se promener en ville comporte aussi des risques pour les automobilistes. Vive la police et mort aux ordures qui leur tirent dessus!

  2. JC
    Invité

    « Kill Him! »
    « Kill Him! »

    ou

    « Get Him! »
    « Get Him! »

    Welcome in USA…

  3. opera
    Invité

    Quoi qu’il se passe, il y aura toujours des gens pour critiquer les actions policières ( et pourquoi il a tiré, pourquoi pas une herse, pourquoi pas ….). Vous me faites chier !!!!!
    L’agression est, je pense, flagrante donc y a pas de sentiments à avoir. Un poids en moins pour la société !

    • Oui
      Invité

      Je souhaite de tout mon coeur que toi ou un de tes proches prennent une mauvaise balle perdue par la police, j’aimerai bien voir t’a réaction en commentaire après ça…

    • opera
      Invité

      C’est vrai qu’en France le risque de prendre un balle perdue est TRÈS élevé ! De +, est-ce les flics ou les délinquants marseillais qui tirent et prennent des risques ? Enfin, pour  » souhaiter de tout ton coeur  » cela pour moi ou mes proches, tu dois faire preuve d’une intelligence certaine. Un bon connard en somme.

    • aaa
      Invité

      @oui , ducoup, si j’ai compris ton com , tu cautionne les tueurs , les fou furieux, les terroriste , les violeur, les casseur , tout ceux qui agisse mal, et les idiots soit disant bien pensant dans ton genre qui chaque jours, détruise un peu plus notre planète et le droit a vivre en paix et de ce défendre de ceux qui étouffe le droit, et la libre pensée . mais oui , le policier a tord, il devrais le laisser partir, écraser des enfant, tuer ta soeur et puis rentrer boire une bière , tu a raison .

    • Oui
      Invité

      Je vois que vous avez ( comme souvent) tous rien compris, je parle des balles perdue sur les automobiliste qui n’ont rien fais, certainement pas du fugitif….
      @aaa Pas mal le jugement sur un commentaire que tu n’a même pas compris, Tu doit être le roi des génies je pense !

  4. drlivingstone
    Invité

    au début, le flic a fait un bon tir : on voit nettement les impacts sur la caisse…
    à la fin, le tir à l’arme automatique est impressionnant.
    c’est très encadré dans la police, car c’est une arme d’ultime recours.
    on ne voit pas l’environnement de l’angle de tir.
    c’était de toute façon une situation très dangereuse.
    le mec a quand même réussi à partir avec sa caisse.

  5. drlivingstone
    Invité

    Une vidéo sur Youtube plus complète montre plusieurs choses : le fuyard est suivi par au moins une douzaine de voitures de police. Au moment où le flic utilise son arme auto, le trafic est interrompu dans les deux sens sur la portion de route concernée…