Un alpiniste se filme sur la crête d’une montagne à 4500 mètres d’altitude (et ça fait flipper)

3

En Suisse, un guide de haute montagne a filmé sa traversée de la crête du Cervin à 4500 mètres d’altitude. Des images vraiment impressionnantes !

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

  1. Yop

    Anneaux de corde dans une main, go-pro dans l’autre.
    Alors que le client n’a pas l’air très confort.
    Pas génial…
    Ceux qui font de l’alpinisme savent de quoi je parle.

17 COMMENTAIRES

  1. Yop
    Invité

    Anneaux de corde dans une main, go-pro dans l’autre.
    Alors que le client n’a pas l’air très confort.
    Pas génial…
    Ceux qui font de l’alpinisme savent de quoi je parle.

  2. Le Liégeois
    Invité

    @LEL
    Euh… J’avoue ne pas avoir tout compris ce que tu disais. Une petite explication ? Merci beaucoup.

    • LEL
      Invité

      @Le liégeois
      Un relais est composé de 2 voire 3 points dits « bétons » donc pouvant a priori ne pas lâcher. La triangulation est faite pour répartir au mieux la charge sur chacun des points. Un angle de 90° ou + fait que la force exercée est trop importante et que le relais peut péter
      Se vacher : se suspendre temporairement au relais (pour assurer, monter un rappel). Une sangle est composée de telle manière qu’elle est statique, elle peut donc péter en cas de choc trop important. C’est pour ça qu’il convient de se vacher avec un bout de corde qui elle sera dynamique, et aura donc la capacité de s’allonger pour absorber le choc en évitant la rupture
      J’espère avoir été clair

    • Le Liégeois
      Invité

      @LEL
      Merci beaucoup pour tes explications. Pas facile à saisir malgré tout et je dirais même (pour le jeu de mot) que pour tout comprendre il vaut mieux s’accrocher…
      Merci quand même.

  3. euh...
    Invité

    @LEL
    Etant ignorant sur ces sujets. Je comprends qu’il vaut mieux être attaché à quelqu’un et qu’il faut pour cela utiliser une corde qui jouera un role d’élastique.

  4. Yo
    Invité

    S’il y a du gaz là-haut, et que la déclivité peut varier marginalement selon l’enneigement, notons en complément que les images de Go Pro ont tendance à déformer certaines lignes et trajectoires et peuvent ce faisant offrir un rendu visuel partiellement différent de la réalité. Cette photo du sommet du Cervin illustre une pente moins forte : http://bit.ly/2CZ0rmx. Cette montagne reste évidemment du costaud toute chose égale par ailleurs.

    Vive la grimpe !

  5. Jerem
    Invité

    J’avoue c’est très beau vu d’en haut, et total respect.
    Mais c’est pas mal de mon canap, tablette main gauche.
    Ils me payent que je n’irais pas. Trop flippant pour moi. Déjà que je tape mon orteil du canap au frigo…

  6. Kév
    Invité

    @LEL,

    Excuses moi, peut-être as tu pratiqué l’alpi et la grimpe, mais tu devrais savoir dans ce cas qu’il est tout a fait possible de se VACHER avec une sangle.
    Le fait d’être vacher étant le moment ou ta corde ou ta sangle est en tension sur un point, il n’y a donc pas d’effort dynamique possible sur celle-ci. En cas d’assurage en haut de voie,ou de relais ce n’est pas ta vache qui encaisse une éventuelle chute du leader ou autre mais bien ton montage sur relais.

    • LEL
      Invité

      @ Kév
      Sauf si tu assures le premier de cordée depuis le relais, t’es jamais à l’abri d’un gadin qui te projette sur la paroi, et là la sangle ne sera plus en tension.
      Après tu as raison, une sangle en tension c’est du solide
      Pour ma part j’ai toujours privilégié les longes en cordes dynamique
      Bonne grimpe et keep safe