Élise Lucet huée et insultée après avoir posé des questions au PDG de Carrefour

38

Hier soir dans l’émission Cash Investigation sur France 2, une séquence montrait le moment où Élise Lucet est allée poser des questions au PDG de Carrefour pendant l’Assemblée Générale du groupe. La journaliste est venue le questionner au sujet de la chaîne d’approvisionnement dans la filière du coton. L’enquête a révélé que l’entreprise se fournissait en Ouzbékistan et au Bangladesh dans des usines où l’exploitation humaine d’ouvrières a été constatée. Des questions qui ont provoqué la colère des actionnaires présents dans la salle…

L’émission en intégralité :

Partager sur Facebook

38 COMMENTAIRES

  1. trader4life
    Invité

    en même temps les conditions de travail en ouzbékistan, les actionnaires y s’en foutent,
    ils se disent…
    Bah ils n’avaient qu’a être actionnaires de carrefour comme nous, ils auraient un iphoneX, une ferrari, et ils arrêteraient de se plaindre !

    • Grimm
      Invité

      Ça y est vous voyez le mot « actionnaire » vous faites votre crise…à l’heure où j’ecris ces lignes l’action carrefour s’echange a 17,78 €… si être actionnaire de ce groupe vous permet de vous offrir une ferrari et un iPhone X, je vous suggère de vous lancer.
      Pour le reste Elise Lucet est la reine de la démagogie, c’est dommage pour une journaliste qui, fut un temps, savait traiter ses sujets. Comme si le pdg de carrefour avait une quelconque idée de ce qui ce passe au Bangladesh… c’est grotesque. Et quelle hypocrisie de la part des téléspectateurs qui se scandalise en regardant ce genre de reportage, et qui d’un autre côté, veulent toujours le produit le moins cher, carrefour et compagnie ne font que répondre à leur demande…
      Taper sur les « actionnaires », ces grand « bourgeois », c’est un bon moyen de se déculpabiliser pour pas cher.

    • TeteAClac
      Invité

      @Grimm
      « Et quelle hypocrisie de la part des téléspectateurs qui se scandalise en regardant ce genre de reportage, et qui d’un autre côté, veulent toujours le produit le moins cher, carrefour et compagnie ne font que répondre à leur demande… »

      Correction :
      Carrefour et compagnie veulent faire plaisir aux clients tout en préservant leur marge faramineuse.
      D’ailleurs chez nous se sont les agriculteurs et autres producteurs de lait qui en pâtissent en leur vendant le produit de leur travail A PERTE !!!

    • Razalgoul
      Invité

      Grimm pour ta gouverne figure toi que FERRARI appartient au groupe carrefour, tous les actionnaires qui ont investis plus de trois millions en actions en ont une. Mais notre CE nous offre quand même une boite de chocolats a noël alors bon on est pas a plaindre lol

    • Grimm
      Invité

      Bonjour razalgoul,

      Vos sources ?

      Vous ne répondez pas sur le fond, et notamment sur le fait que les consommateurs devraient être les premiers a se poser les bonnes questions avant de se plonger dans l’indignation.

    • Dowmed
      Invité

      Coucou @Grimm, votre logique est intéressante. Personnellement, c’est plus la personne qui vends son produits qui en est responsable, et non pas son acheteur. Nous sommes noyés dans une foule d’information, c’est normal de pas savoir toutes les origines des produits, et je pense que ce n’est pas à nous de faire la traçabilité d’un produit. C’est d’ailleurs pour ça que des labels existent, pour essayer d’aider les consommateurs.

      La le soucis supplémentaire dans le reportage, c’est que justement le « made in … » et les labels sont falsifiés afin de tromper le consommateur.

    • Grimm
      Invité

      Bonjour dowmed,
      Votre argument est juste et recevable, notamment sur la falsification qui est courante, y compris pour le made in France avec les fameux « assemblé/transformé en France »
      Pour autant, ne nous mentons pas, vous et moi savons qu’en achetant un vêtement quelconque à un prix dérisoire, il y a fort à parier que celui ci est fabriqué pour un coût minimal dans un pays où le coût de la main d’oeuvre l’est tout autant, avec les conditions de travail qui vont avec.
      Les consommateurs ont leur part de responsabilité, c’est eux qui définissent ce qui se vend dans un magasin, c’est une réalité, tout le monde veut du made in France, mais cette qualité et le coût qu’elle induit représente un prix en bout de chaîne que personne ne veut mettre (avec des raisons souvent légitime, comme la plus évidente qui est celle de ne pas avoir les moyens ! ). Les enseignes répondent à une demande, et je ne peut pas croire qu’aujourd’hui, en 2017, les gens ignorent dans quelles conditions sont fait les produits à faible coût, c’est cette hypocrisie qui m’agace.

    • Dowmed
      Invité

      @Grimm Le soucis, c’est que ce n’est pas uniquement du bas de gamme et des produits peu chère. Il y a aussi beaucoup de produits luxueux qui sont à la recherche d’une marge plus intéressante.

      Et en plus, il est peut être plus facile de changer une entreprise que de changer une population entière vous ne pensez pas ?

    • Grimm
      Invité

      @dowmed
      Vous avez raison surtout sur les produits de luxe ou c’est vraiment un scandale.
      Changer une entreprise plutôt que le comportement des consommateurs ? Au premier abord j’aimerais vous dire oui, mais penser ainsi c’est faire fi de la concurrence, si vous ne répondez plus à une demande, ne vous en faites pas, votre concurrent s’en chargera, avec peut être moins de morale encore (pour le sujet qu’on évoque ici). Pour aller plus loin il faudrait évoquer la mondialisation et le problème de concurrence déloyale qui en découle.
      Il en va de meme pour les hommes, prenons l’exemple de deux entreprise de transport ;
      La première embauche des chauffeurs roumains pour moins de la moitié d’un salaire français.
      La deuxième embauche des chauffeurs français.
      Disons que vous êtes cette deuxième entreprise, aurez vous les moyens d’aligner vos prix sur ceux de votre concurrent ? Ce sera impossible, et vous perdrez votre marché, car la principale considération de vos clients sera LE PRIX.

      In fine c’est la demande qui fait tout, vous aurez beau triturer tout ça dans tout les sens, vous en viendrez a cette conclusion.
      La seule manière de changer les choses et que les consommateurs soit mieux informé, vous le disiez plus haut, les provenances etc sont parfois un peu floue, encore faut-il que tous les consommateurs veuillent voir tout ça changer.
      Ou alors contraindre vraiment TOUTES les entreprises, ce qui demanderait une décision internationale ce qui entre nous, n’est pas prêt d’arriver.
      Dénoncer les entreprises, dans ce contexte, est à mon avis une manière, comme d’habitude, de s’attaquer aux conséquences mais jamais au causes. Les entreprises font du business, c’est leur raison d’etre, c’est un peu facile je trouves de leur reprocher.

      Élise Lucet et une bonne journaliste, mais ses méthodes sont discutables, sur la forme, qui se veut spectaculaire (a croire certains de ses fans c’est limite une dissidente dans une dictature, calmez vous on est en France, faut pas un courage incommensurable pour perturber une assemblée d’actionnaires retraités), et sur le fond, en prenant peu de recul est en omettant de nombreux éléments de compréhension, notamment sur les sujets que j’evoque ici, concurrence, marché globalisé etc…

      Voilà désolé pour le pavé.

      @razalgoul
      J’attends toujours vos sources, car j’ai beau chercher je ne trouves rien sur ce que vous avancez.

    • Un peu facile grimm
      Invité

      A te lire Grimm, on pourrait penser que toutes ces personnes âgées dans cette salle ne sont que des victimes, ainsi que les enseignes comme Carrefour et autres grandes entreprises qui font du profit en ne faisant finalement que répondre à la fameuse demande du consommateur : cet être démoniaque sans scrupule toujours à la recherche du prix le plus bas.
      Comme l’a dit quelqu’un plus haut c’est oublier un peu vite certaines  » lois  » du marché comme l’offre . Il est en effet assez difficile d’acheter un bien ou un service qui n’existe pas. Il en va ainsi de la responsabilité de celui qui vend en 1er lieu : cela s’appelle la déontologie, l’éthique personnelle et c’est pour cela qu’il existe des lois. ( malheureusement très souvent les lois sont peu adaptées, en retard de plusieurs années quel que soit le domaine ) C’est oublier aussi que cette offre est désormais énorme, pas facilement traçable ( même si des efforts sont faits ), que beaucoup de produits sont produits en Asie, que beaucoup de consommateurs ont des pouvoirs d’achat très bas et peuvent difficilement faire autrement qu’acheter au moins cher, qu’ils n’ont pas tous le temps de faire des études de marché pour chaque produit acheté…Ajoutons à cela toutes ces notions merveilleuses telles la mondialisation, les arrangements sur les prix les trust et autres regroupements  » d’intérêt  » , l’obsolescence programmée, le marketing, la pub et hors sujet mais ô combien d’actualité : l’évasion fiscale; et alors on obtient une image plus réaliste de ce consommateur pris entre milles feux : budget limité, contraintes temps/matérielles, pression sociale, achat éthique ou pas…Aujourd’hui on peut penser qu’effectivement ce qu’on fait de notre argent est le nouveau moyen de voter dans ce monde néo-libéraliste, les politiques étant peu enclins à modifier l’ordre des choses dans ce monde capitaliste à outrance qui leur va si bien. Le consommateur à sa part de responsabilité, certes, mais ça serait excuser un peu trop vite les véritables responsables : ceux qui mettent en place un biz, ceux qui l’autorisent, ceux qui en profitent au delà de ce que l’on peut estimer être raisonnable.

      Gardez à l’esprit que les bonnes affaires ne se font que lorsque les 2 parties sont gagnantes, quand le déséquilibre est trop important dans un sens ou dans l’autre, ça s’appelle se faire enc…

    • Anonyme
      Invité

      Ferrari appartient au groupe Carrefour?? C’est la meilleure celle la lol
      Et au passage, quand tu es PDG tu es le responsable ultime, si tu n’es pas au courant de choses aussi grosses que ca c’est ta faute….

    • Razalgoul
      Invité

      Google « groupe carrefour » allez dans  »filiales » et vous verrez. Quand aux sources l,occasion nous a été donnée de rencontrer mr alexandre Bompart, successeur de mr plassat, qui ne semblait pas fier d’avoir eu a se separer de mr bourgeois, ancien DNC pour avoir géré certains avantages de filiales « dont ferrari » pour qon propre profit.
      En revanche je suis ok sur le fait que le consommateurs a un peu aussi influencé l’état des choses, ça oui

    • Grimm
      Invité

      @un peu facile Grimm

      Je ne veux pas du tout faire passer ces gens pour des victimes, je reconnais mon « parti pris » (qui n’en est pas un en fait… j’essai juste seul contre tous de ramener un peu d’equilibre dans les commentaires type « c’est des affreux bourgeois capitalistes qu’il faut jeter au bûcher »)

      Pour le reste, je n’enleverais rien à ton com, le sujet est très complexe et il y a beaucoup de nuances à apporter, et tu l’as parfaitement illustré.

    • Fluq
      Invité

      C’est payant de faire dans la démagogie, son émission c’est du spectacle, Lucet la joue justicière et excite les bas instinct, pour faire un parallèle, c’est comme si je déboulais chez vous à l’heure du repas et que je vous sautais dessus en vous hurlant « vous n’avez pas honte de manger ??!! Vous vous rendez compte que des millions d’enfants n’ont rien à manger ? Ça ne vous fait rien ?! »

    • Anonyme
      Invité

      Hors sujet fluq renseigne toi avant de parler. merci a elise lucet qui n’hesite pas a faire ce que personne ne fait , denoncer et montrer ce qui ce passe reelement . Regarder bien ces emission et vous verrez . Elle a entierement raison , celui qui produit et vend les marchandise doit etre responsable un point c’est tout . Et grimm pas besoin dire commentaire juste et recevable ou le contraire car tu n’es personne pour juger qui que ce soit , redesent de deux voir trois etage mon cher .

    • Grimm
      Invité

      Un argument est juste quand il est vrai, qu’il repose sur des faits, il est recevable quand il repose sur un raisonnement, et pas sur un aboiement primitif.
      Je pourrais « redescendre de deux ou trois étages » comme vous dites, mais non merci, ça serait m’abaisser à votre niveau.

  2. Razalgoul
    Invité

    Chez Carrefour depuis 5 ans, et cette mentalité et cette fausseté se ressentent jusqu’en bas de l’échelle. Pas le seul cas malheureusement et encore , par rapport aux Bengladis on est surprotégés c’est vous dire !!

  3. melpheos
    Invité

    Gauchiste dehors, laissez nous gagner de l’argent en fermant les yeux sur les crimes de la société que je possède.
    L’argent c’est bien. Les enfants qui travaillent la nuit c’est bien. Bhouuuuuu méchante Elise Lucet qui me met la tête dans le caca

  4. Pitivier
    Invité

    Une bien belle brochette d’e………
    Bravo à elle pour ne pas servir la soupe aux puissants et pour avoir le courage de se mettre autant de gens à dos.
    ça serait parfait si elle faisait aussi des reportages bien corrosifs sur les abus dans la fonction publique et territoriale, dans les syndicats, etc…
    en tous cas moi je suis fan !

  5. pecimist
    Invité

    De toute façon dans 10-15 ans maximum la majorité des usines de fabrications, des magasins, des exploitations vivrières, des transports … seront robotisées donc il n’y aura plus de mineurs qui travaillent, ni de femmes qui sont obligées de dormir sur place, de pénibilité au travail, de syndicat ….

  6. Anonyme
    Invité

    En Ouzbékistan l’état réquisitionne les fonctionnaires pour les faire travailler GRATOS dans les champs de coton. Ça s’appelle de l’esclavage. Le grand bond en avant de Mao, c’était exactement ça. Le communisme aboutit à la même chose que le capitalisme. Le mondialisation par le « haut » ou par le « bas » ? c’est l’illusion du choix…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: