Une cavalière met des coups de cravache à un militant anti-chasse (Angleterre)

18

En Angleterre, un collectif anti-chasse a mené une action pour saboter une sortie d’un groupe de chasseurs. Un militant a agrippé une cavalière pour la faire descendre de son cheval mais celle-ci s’est violemment défendue en le frappant à coups de cravache. L’incident s’est terminé dans la plus grande confusion.

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

  1. greed

    Autant je peux comprend le collectif anti-chasse MAIS c’est STUPIDE et DANGEREUX d’essayer de faire forcer la cavalière à descendre….

    De plus je ne vois pas l’intérêt de mettre une cagoule….

  2. Anonyme

    Des individus masqués tentent de vous immobiliser… Perso j’aurais fait pareil. Il ont franchement de la chance de pas se prendre du calibre 12 dans le fion.

41 COMMENTAIRES

  1. Anonyme
    Invité

    Des individus masqués tentent de vous immobiliser… Perso j’aurais fait pareil. Il ont franchement de la chance de pas se prendre du calibre 12 dans le fion.

  2. Anonyme
    Invité

    je croyais que la chasse à courre était interdite en Angleterre ?
    (pas comme chez nous avec les Rothschild et autres nantis)

  3. Fakozaurus Rex
    Invité

    Je vois pas le problème, les coups de cravache c’est sensé plaire.

  4. greed
    Invité

    Autant je peux comprend le collectif anti-chasse MAIS c’est STUPIDE et DANGEREUX d’essayer de faire forcer la cavalière à descendre….

    De plus je ne vois pas l’intérêt de mettre une cagoule….

    • Anonyme
      Invité

      oui, le fars n’aurait pas du toucher le cheval. pour les cagoules (pris sur le net):

      La plupart des Sabs choisissent de cacher leur visage. Les tactiques utilisées sont si efficaces qu’il est très facile de ruiner une journée de chasse à courre, et les chasseurs sont alors très frustrés et ont recours à la violence ou à des accusations mensongères.
      Ils essaient toujours de prendre des photos afin d’identifier les Sabs, et pour celles et ceux vivant relativement proches des terrains de chasse, il est très fréquent de recevoir des menaces de mort ou des carcasses d’animaux devant sa porte.
      Deux Hunt Saboteurs ont été tués au cours des années, beaucoup d’entre eux ont été blessés et en ce moment même, une Sab a suivi deux mois de soins intensifs suite à une attaque de la part des chasseurs. Pas besoin d’en dire plus, se cacher le visage est indispensable et se révèle un acte de solidarité envers celles et ceux qui en ont subi les conséquences dans le passé.

    • Anonyme
      Invité

      Merci pour ces explications parce que si on lit le reste des coms…Pas partisans de la chasse mais des canassons, et elle en a un bon, ils ont du bol de pas se prendre une ruade avec le cheval qui sent sa cavalière bien énervée…

  5. Georgette
    Invité

    Ces imbéciles ne comprennent pas que c’est justement les chasseurs qui aident à préserver les espèces animales qui peuplent nos forêts. Sans eux la surpopulation des espèces mettrait vite fin à leurs présences due à une surpopulation incontrôlée et à une diminution de leurs territoires et de leurs ressources en nourritures.

    On verrait très vite les animaux disparaître si on régularise pas tout ça !!! De plus les chasses sont contrôlée et appliquée avec respect et intelligence pas comme ces connard anti chasse qui se croient « protecteurs des animaux ».

    Même tarif pour ces imbéciles de végétariens !! Ils ont juste rien compris.

    • aa
      Invité

      Exact, je voie juste des gros con qui n’assume pas ce qu’ils font en ce cagoulant, effrayant de pauvres chevaux , et attaquant des femmes, une bande de couard  » bien pensant  » qui ne ce rendent pas compte qu’il sont le probleme en ce monde , car plus ce genre d’assos existe, et  » lute  » mdr, plus le monde va mal, comme mon orthographe : D
      A mort les gens qui aime notre planète ! il la détruisent !

    • Kasual
      Invité

      Bien dit, c’est exactement ça, les chasseurs sont souvent plus vert que les opposants à cette activité « nécessaire » d’ailleurs.Mais ils viendront leur lécher les bottes pleines de boues quand leur habitat sera envahit par les sangliers…Pour compléter la minute culture et savoir-vivre autrefois nos chères forêts étaient peuplées de loups, ces mêmes loups régulaient naturellement la faune herbivore mais furent chassés abusivement par l’homme laissant place à une surpopulation grandissante et dévastatrice des autres sous espèces. La remise en circulation des loups n’étant pas « gérable » l’activité de chasse a trouvé un axe respectueux et bienveillant envers la nature.

    • Ouai
      Invité

      D ailleurs c est connu la nature n existait pas avant l homme. Heureusement qu il y a les chasseurs pour donner l opportunite a la nature de survivre. Vivement qu il y ai plus de chasseur dans les zones encore vierge de la presence de l homme pour que la nature s epanouisse enfin.

    • Anonyme
      Invité

      Si les chasseurs sont là pour réguler les populations sauvages, je veux qu’on m’explique les réserves de gibier et autres élevages de gibier.
      Dans le Nord de la France, d’où je viens, il n’y a pas de gros gibier. Seulement des faisans, des lapins et des lièvres. Les lapins et les lièvres pullulent dans les champs, mangeant une bonne partie des récoltes des cultivateurs et ils sont encore plus abondant aux abords des villes, emmenant leurs maladies (comme la myxomatose) avec eux. Pourtant, des lâchés de faisans d’élevage sont organisés chaque année pour permettre aux chasseurs de tuer du gibier un peu plus « noble » que de « vulgaires » lapins…

  6. Je hais les deux-roues
    Invité

    J’ai aucune sympathie pour une idiote dont le loisir se résume à foutre son cul sur un steak avant de le défoncer à coups de talons et de cravache. Mais d’un autre coté ledit steak est toujours à ce moment là dans une bestiole laide et stupide au point d’être qualifiée de « bourrin » et de « gros ongulé » et le type avec qui il partage les coups n’est qu’un pouilleux de pauvre.

  7. RAbju
    Invité

    Moi j’y vois le symbole de la lutte des classes ! Des bourgeois qui font n’importe quoi et se prennent pour les rois du monde ! La chasse c’est un truc de débile et les chasseurs sont cons comme des balais
    Va chasser le Lion en Afrique sans ta carabine petite bite

    • pilpoil
      Invité

      voila un jaloux qui parle. lutte des classes*** lol. Va acheter ta viande au supermarché en participant au gâchis alimentaire et laisse moi bouffer ce que je souhaite.

    • Haze
      Invité

      Mdr, cassos va, tu vois un cavalier et un chasseur pour toi c’est un bourge. Moi je vois une coms de m….e et à désolé je vois un …… je ne sais pas trop en faite, Sache juste que tous les chasseurs et cavalier ne sont pas des « bourges » et

  8. Fantômas S.M
    Invité

    mmmmmmmmmmhhhhhh je ne savais pas qu être militant on pouvait avoir « la chance » de se faire fouetter!!!

  9. Anonyme
    Invité

    Pour Info, la chasse à courre, c’est sans armes. Seule une dague pour « servir » le gibier aux aboies.

    • Anonyme
      Invité

      je pense que si j’étais le gibier, je préférais une balle dans la tête que de me faire courser pendant plusieurs heures jusqu’à épuisement, et de me faire bouffer par des chiens… bref je suis pas contre la chasse mais la chasse à courre oui, c’est d’ailleurs illégal en Angleterre !

  10. MM
    Invité

    La chasse est une pratique d’avent l’homme, qui est nécessaire à la régulation des espèces; car plus il y a d’animaux sauvage et plus les risque d’accident routier, cycliste, piéton,… sont nombreux ainsi que les désagrément sur les cultures…. Mais de nos jours nous avons la technologie poudre, arc pour éviter de faire souffrir les animaux et avec le respect qui leurs est du. LA chasse à cour reste une pratique de sauvage! Qui est encore utilisée par de riches haineux et heureux de voir un animal agonisé au fur et a mesure de leur pratique et qui fini par être dévoré par la meute de chien en récompense de leurs course.

    • Grimbergen
      Invité

      Pour écrire de cette façon t’es surement un bon chasseur toi ?!

      Le sujet de la chasse est toujours très polémique, et c’est normal, car les lobbying en présence sont très puissants.
      Simplement ce qu’il faut savoir : la chasse ne régule rien du tout sur un plan strictement écologique, elle permet simplement de limiter les dégâts sur l’agriculture pour certains gibiers (chevreuils, lapins, sangliers…), mais elle s’est également organisée pour se maintenir et se justifier en supprimant les prédateurs « naturels » (loups). Elle continue également à exterminer des animaux considérés comme « nuisibles » de manière totalement subjective (renards, blaireaux et mustélidés…). De plus, que dire de la soit disant « régulation » lorsque l’on sait parfaitement que beaucoup de gibier est élevé puis réintroduit (faisans,perdix…) et/ou nourrit (sangliers), uniquement dans le but d’être chassé ?
      Concernant les oiseaux, et en particulier les migrateurs (oiseaux d’eau), les chasseurs ont une responsabilité réelle et avérée sur leur raréfaction et leur futur disparition certaine… Et ça ! ça n’a rien à voir, ni avec de la régulation, ni avec les dégâts sur les cultures ! ce n’est que pour le « sport » : malhonnêteté, mensonges et lobbying égoïste.
      Conclusion : certaines pratiques de chasse sont « acceptables », d’autres sont totalement intolérables, et menacent réellement la biodiversité, qui est loin d’être la seule propriété des chasseurs…
      Je pourrai un jour respecter la chasse et les chasseurs, si comme les pêcheurs, ils se mettaient à pratiquer le « no kill ».

  11. Anonyme
    Invité

    @georgette, on parle de chasse à courre là, pas de chasse normale où le chasseur, si il est bon, tue l’animal sur le coup…

  12. Anonyme
    Invité

    …une fois de plus, des « antis » qui ne s’assument pas, pour la plupart cagoulés par peur des représailles ?
    On devrait créer un mouvement anti antis ! Moi je suis contre ceux qui sont contre….MDR

  13. Mécébiensur
    Invité

    Ayant pratiqué l’équitation pendant plus de 10 ans, j’ai le plus grand mépris de pour cette garce qui, non contente de participer à une pratique interdite en Angleterre, met en danger la vie des « piétons » en leur foncant dessus et en faisant tourner le cul du cheval vers eux. Il suffit que le cheval se sente un peu trop en danger et une des personnes a pied aurait pu se prendre un bon coup de sabot…
    Cravache ou pas, je te l’aurai fait descendre du cheval…