Polémique : quand le vélo de Chris Froome avance tout seul… avait-il un vélo électrique ?

13

Dimanche lors de l’arrivée de la 12e étape du Tour d’Espagne, de nombreux téléspectateurs se sont étonnés de voir le vélo de Chris Froome avancer tout seul. Le Britannique roulait en effet sans le moindre coup de pédale. Les suspicions de vélo électrique n’ont pas mis bien longtemps à surgir même si d’autres internautes font la remarque que la route était peut-être tout simplement en pente.

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

  1. Anonyme

    Perso quand je suis en pente descente mon vélo avance sans que je ne pédale donc faudrait déjà voir le relief de la route avant de s’enflammer.

17 COMMENTAIRES

    • Denis
      Invité

      Les gens sont aveugle Anonyme, même avec une vidéo sous les yeux ils peuvent pas voir qu’il pousse le vélo avec sa jambe.. et j’suis désolé mais ça se voit que la route est en pente, faudrait être un sacré abruti pour laisser son vélo à moteur rouler tout seul devant les caméras et appareils photo qui viennent juste de l’arrêter.. Tout les autres cycliste font exactement pareil, ils ne pédalent pas mais avancent tout de même ! VITE , qu’on les arrêtent tous !

    • malo
      Invité

      @denis: et puis c ‘est vrai que des affaires de dopage dans le cyclisme c’est du jamais vu!
      comme disait un regretté comique » au tour s’ils etaient pas dopés ils arriveraient en decembre!! »

  1. drlivingstone
    Invité

    je suis tombé par hasard ce we sur une émission de sport (stade 2 ?) et j’ai regardé le reportage : une enquête sur la triche aux vélos électriques dans le cyclisme professionnel… 1/ triche très répandue. 2/ Union Cycliste Internationale pas très volontaire pour lutter contre ce phénomène. 3/ quasi impossibilité de détecter les moteurs.
    L’UCI a acheté des tablettes de détection qui sont les seuls outils officiels. Elles sont très mal utilisées et ne détectent que certains vieux moteurs dans le mât de selle (pas les moteurs dans la roue). Ces tablettes ont été acquises dans des conditions obscures par une petite start-up anglaise qui ne fabrique rien, sans mise en concurrence… l’UCI refuse de s’exprimer sur ce sujet. Excellent reportage !
    on peut légitimement penser que ces vélos équipent tous les coureurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: