Il teste sa Tesla en pilotage automatique de nuit mais ce n’est pas encore au point

5

Ce propriétaire d’une Tesla Model S a testé le pilotage automatique de nuit mais s’est retrouvé obligé d’intervenir dans de nombreuses situations. Le système n’arrive notamment pas bien à identifier les routes et se trompe régulièrement de trajectoire.

Partager sur Facebook

18 COMMENTAIRES

  1. lol
    Invité

    Mouais, pas au point quoi.
    Du coup pas de grande différence avec ma 106 KID. J’ai le temps d’économiser un peu.

  2. Jean jean
    Invité

    Oui enfin c’est les débuts sur route ouverte, je pense que le pilotage automatique n’est pour le moment efficace que sur les grand axes routiers, ont a encore le temps pour la ville.

  3. Fullmag
    Invité

    Le titre est trompeur, les dernières tesla sont équipées d’un tout nouveau système d’autopilot qui est encore en court de calibration. De plus il utilise l’autopilot sur des portions avec une seule ligne centrale alors que pour fonctionner correctement il lui faut 1 ligne à gauche et 1 à droite. Bref c’est sur que si on veut biaiser le resultat et faire de la mauvaise pub on ne s’y prend pas mieux…

    • le_montagnard
      Invité

      Je confirme de + la Tesla utilise des cameras video pour détecter les lignes blanches (algorithme de traitement d’image). Du coup, s’il n’y a pas de ligne blanche le système de conduite autonome est carrément paumé. On le voit bien dans cette vidéo. Les conditions de nuits posent élégamment un problème pour bien détecter les lignes blanches.

  4. Captain obvious
    Invité

    Pour être monté dans une Tesla et s’être fait conduire sur autoroute en plein traffic en mode automatique, c’est bluffant et Ca fonctionne parfaitement. Là c’est de nuit, c’est normal d’avoir des complications !

  5. Mouais
    Invité

    Les bipbip et tuttut sont au point : faut pas être médisant comme ça ;)

  6. caribouhunter
    Invité

    ca aurait été sympa davoir le meme trajet de jour en pilote auto
    histoire de voir la difference

  7. G-Power
    Routard•••••
    Inscrit le 16/12/2016
    4320 pts

    Tesla, n’est-ce pas une marque de référence inventée pour satisfaire une large proportion d’Amerloques qui ne peut plus rien faire sans leurs bagnoles ???
    L’assistanat à son paroxysme :roll:

  8. drlivingstone
    Invité

    La plupart des gens ignorent ce qu’est le « pilote automatique » : dans la Tesla, c’est une aide à la conduite qui n’en fait pas une « voiture autonome » ; le conducteur doit continuer de faire son travail de conducteur. Même en avion : le pilote automatique n’est pas là pour permettre au pilote de piquer un roupillon ou d’aller aux toilettes. Ce dispositif a pour fonction d’assurer les fonctions de base avec la surveillance d’un certain nombre de paramètres, pour permettre au pilote/conducteur de se concentrer sur ce que l’informatique n’est pas encore capable d’assumer : la recherche d’informations subtiles dans l’environnement (visuelles) et la sécurité. Quand un rigolo oublie cela, il est déjà mort… l’expérience l’a prouvé à de nombreuses occasions, y compris en aéronautique !