Un supporter de Trump se prend un violent coup d’antivol sur la crane pendant une manifestation

53

A Berkeley en Californie, une manifestation étudiante a dégénéré lorsque des supporters pro-Trump se sont retrouvés face à un groupe antifasciste. Un étudiant soutenant le Président américain a fini par se prendre un violent coup d’antivol sur le crane et s’est retrouvé avec la tête en sang.

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

  1. Marka

    Anti-fasciste que de nom. Les mêmes méthodes que l’Extrême droite en fait.

33 COMMENTAIRES

  1. Dominique
    Invité

    Des mongols contre d’autres mongols ça fait des dégâts…

  2. Alceste
    Invité

    Comme quoi les couards, les vicelards, les connards ne sont malheureusement pas tous dans le même camps.

  3. Rogerthemega
    Routard•••••
    Inscrit le 30/09/2014
    1825 pts

    La démocratie selon les antifa, toujours les memes débiles crasseux ou que vous soyez…

  4. Marka
    Invité

    Anti-fasciste que de nom. Les mêmes méthodes que l’Extrême droite en fait.

  5. Anonyme
    Invité

    Visages masqués d’un coté et casques de l’autre, ça semblait déjà mal parti sur le papier cette histoire…

  6. tendu
    Invité

    encore ces crasses de fasciste cagoulées, quand les natios vont se réveiller, ça va faire mal

  7. Anonyme
    Invité

    Les antifas sont les mecs les plus intolérants que je connaissent. Ils vivent dans un monde parallele où tout ceux qui ne pensent pas comme eux sont « facistes ». La plupart sont très jeunes et ont une vision stéréotypée de la politique.
    – Ils ont des convictions anti capitalistes… mais prônent l’ouverture des frontières comme les ultra riches qui réclament le « libre échange ».
    – Ils prétendent se battre contre le facisme mais utilisent des méthodes facistes pour faire taire leur opposants (violence, intimidation, menaces).

    Ils sont incapables de comprendre qu’ils sont les idiots utiles du mondialisme.

  8. Anonyme
    Invité

    Le mec qui met un gros coup d’antivol est professeur de philosophie à Berkeley, il s’appelle Eric Clanton.

  9. yeph
    Routard•••••
    Inscrit le 17/11/2014
    3888 pts

    A quoi ça sert de manifester pour ou contre ? Il a été élu et ils devront le supporter jusqu’à la fin de son mandat.

  10. Anonyme
    Invité

    Manifestants payés par le criminel George Soros qui est derrière l’immigration en Europe. :vomit:

    Tout est bien organisé. :cool:

  11. Pierre
    Invité

    Je te passerai le bulldozer sur tout ce monde moi… Autant les pro que les anti.