Des journalistes du Petit Journal agressés par la sécurité lors d’un meeting de François Fillon

31

Dimanche à Paris, des journalistes du Petit Journal ont été sévèrement expulsés du meeting de François Fillon qui se déroulait à la Porte de Versailles. L’équipe se trouvait trop près de la scène où parlait le candidat des Républicains et la sécurité a décidé d’intervenir. Louis Morin a ainsi été attrapé par un vigile et exclu de la salle. Une caméra et un téléphone ont également été cassés.

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

  1. chocapic

    nique surtout les politiques foireux. On s’en passerait bien de ces sangsues.

28 COMMENTAIRES

  1. nikles007
    Branleur••••
    Inscrit le 15/03/2017
    205 pts

    je ne sais pas trop quoi penser de genre de journalisme du petit journal.

    D’un coté la liberté d’expression doit exister, mais elle doit être objective.
    Car d’un autre coté, les jeunes du petit journal sont là par militantisme clairement à gauche, à la recherche
    du buzz et du clash.

    Du coup, peux t’on parler de journalisme ?

    Surtout quand ils vont interviewer le petit vieux qui va déraper, ou la vieille qui va les engueuler, et en faire un reportage qui ne va en rien illustrer la réalité.

    Du coup je m’interroge, et j’arrive à comprendre sans les excuser certaines extrémités.
    C’est un jeu, mais il fait qu’ils soient bon perdant aussi, quand il se font virer.

    C’est la même question que je me pose avec tous les chroniqueurs/humoristes, qui en fait, jouent les portes-parole d’un parti, souvent à gauche.

    • yoyo
      Invité

      entièrement d’accord.
      Ils cherchent clairement le buzz.
      Le coup à la fin de je sors mon portable et je te filme pour te dénoncer, une pratique de puceau

    • wurty
      Invité

      Oui c’est du journalisme.
      90% du public des meetings de Fillon sont soit des retraités, soit des militants d’un certain âge,
      Le ptit vieux qui dérape c’est pas un cas isolé crois moi.

      D’un coté t as TF1 qui va montrer les belles images avec pleins de drapeaux bleu blanc rouge, c’est super.
      De l’autre, t’as Canal qui montre l’envers du décor,( le vrai) qui est franchement dégueulasse.

      Absolument rien n’appelle à la violence sur des journalistes. Les journalistes se font constament insulter par les militants, ces militants sont mauvais, ils ont la haine des gens, ils sont completement déconnectés de la réalité,

      Est ce que t as deja vu des militants de gauche crachés sur des journalistes? Jcrois pas…

    • HellMouTh
      Routard•••••
      Inscrit le 30/09/2014
      1822 pts

      Ouais enfin le Petit Journal est très (trop ?) orienté et ils ont prouvé depuis plusieurs années que leurs interventions de ce genre sont recherchées, j’entends par là que la provocation, les affrontements etc, c’est ce qu’ils attendent et ce sont les images qu’ils veulent. J’aimerais défendre leur profession et la liberté d’expression mais quand je les vois en pratique, notamment à un meeting du FN où, au lieu de s’attarder sur les propos de Le Pen ou encore des militantes seins nus qui manifestaient, ils ont préférés s’enfoncer dans la foule et installer leur perche à micro au front des militants de la « tribune VIP », et quand je dis au front, c’est littéral, ils jouaient avec leur perche à quelques cm du visage des personnes. Forcément, et très logiquement, ça n’a pas plus et la réaction de « dégager » la perche a ensuite été transformer en « agression de journalistes par des militants du FN ». On est plus vraiment dans l’information mais dans la désinformation, ou si l’on devait traduire en politiquement correct, dans de la mauvaise informations orientée
      Leurs méthodes sont critiquées et critiquables, et portent surtout préjudice à la profession de journaliste à mon sens

    • Ropparzz
      Invité

      Désolé mais le journalisme n’a aucune obligation de neutralité, je pense… Le journalisme militantiste a toujours existé, des deux cotés, et c’est très bien. Un journal peut faire le choix de la propagande pro-droite ou pro-gauche, ou garder une certaine neutralité (il devient pour moi un simple communiquant).
      Après la recherche du buzz, c’est juste une extension du scoop des décennies précédentes, mais dans un monde où tout est accéléré, il est bon de faire n’importe quoi pour avoir sa minute de gloire, peu importe les moyens…

    • bilgoss
      Invité

      Le petit journal, c’est du DI-VER-TI-SSE-MENT.
      Ca n’a de journal que le nom. Ces gens sont tout sauf des journalistes.
      Dire que ces petits cons sont des journalistes, c’est comme dire qu’Hanouna est un philosophe, ou que François Fillon est un philanthrope ;)

    • Anonyme
      Invité

      La liberté d’expression objectif, ce non sens total. Accepter qu’un parti enlève toute les personnes censées retransmettre leurs meetings et qui les dérangent parce qu’ils ne vont pas dans leur sens est le plus dangereux.

  2. oui ou non
    Invité

    ce ne sont pas de vrais journalistes, au sens déontologique. ce qu’ils font c’est chercher les 20 petites secondes qui iront faire le buzz le soir sur canal +..

  3. MAIDONIANS666
    Branleur••••
    Inscrit le 23/03/2017
    165 pts

    J’en peut plus de ces politiciens!!!!Ha vive, Ha vive, Ha vive le feu comme disais les Bérus

  4. Journalope
    Invité

    Peut être que le petit journal devrait se poser des questions.
    C’est systématiquement leurs  » journalistes  » qui se font  » agresser « .
    Le petit journal est clairement orienté pro gauche, et quand on vient faire du militantisme sous couvert de pseudo journalisme dans l’espoir d’enregistrer des séquences qui pourront faire le buzz, en poussant les gens à bout, faut pas s’étonner de se faire dégager manu militari.

  5. momo
    Invité

    ça aurait été marine le pen tout le monde crie au sandale même BFMTV l’aurais passe en boucle

  6. Sécu
    Invité

    Le journaliste a reçu des excuses officielles de la part des organisateurs de la campagne…
    Le mec de la secu est un naze et il a été balancé par l’equipe de Fillon.
    Il a une plainte au fesse…
    J’en ai marre de ces commentaires qui denigrent les uns ou les autres sans rien connaitre.
    J’aime pas le petit journal, donc je ne regarde pas, donc je ne peux pas connaitre leur orientation politique

  7. Izno
    Routard•••••
    Inscrit le 01/10/2014
    2897 pts

    Le petit journal, canal+ je crois que tout est dit… Si ces petits merdeux sont des journalistes que dire de ceux qui couvre la guerre en Syrie…

  8. Paf le chien
    Invité

    En tous cas, ça prouve qu’ils sont sur les dents, chez fillon…
    (pourquoi, d’ailleurs ? je me pose la question)

  9. Martz
    Invité

    Les  » journalistes  » aujourd’hui sont des prostituées aux ordres des États-Unis d’Amérique qui eux contrôlent l’Union Européenne et l’OTAN et qui ont créer Al-Qaïda et DAESH, mentent aux peuples Occidentaux et font de la propagande sur des sujets chaud comme par exemple : La Russie de Vladimir Poutine, l’Ukraine, la Syrie, l’Iran, l’Islam etc… et qui font l’éloge de pays terroristes tels que l’Arabie Saoudite, Qatar ou la Turquie qui financent le mauvais Islam et arment les terroristes dans le monde avec le soutient secret des pays Occidentaux.

  10. Anonyme
    Invité

    Journaliste? Petit Journal? Vous ne pensez pas que c’est antinomique?

  11. xaxa
    Invité

    Bien fait pour les journalistes! tous dans le même sac ; que des cons sur-payés!

  12. anonyme2
    Invité

    Si ce ne sont pas des journalistes dans ce cas prenons l’exemple de non journalistes : Charlie Hebdo.
    C’est un exemple extrême, mais c’est exactement le même principe : L’utilisation de la violence pour faire taire.
    Dans une moindre mesure mais ça reste de la violence et de la censure.

  13. asuzlietuva
    Invité

    je lis la majorité des commentaires et à quelques exceptions tout ce que je lis sont des tentatives faiblardes d’excuser des actes INTOLÉRABLES en société humaine, civil et démocratique. Qu’importe la profession.
    Les journalistes sont là pour témoigner d’un état de fait. Des journalistes de Quotidien ce jour là se sont également fait agresser. Deux équipes, le même jour, Ce n’est plus un acte isolé, c’est une tendance.
    « On a des ordres » crie le kapo.
    qui les a donnés?
    Agression physique, destruction de matériel… La loi du plus fort ? et c’est ok pour vous ?
    Vous avez tous commenté indigné lorsque ce genre d’événement se sont produit durant les meetings de trump et là vous trouvez ça normal ?? parce que ce sont des gars qui travaille pour canal ? ou qu’il n’ont pas couvert la Syrie ? c’est inacceptable. Point barre.
    pas d’excuse, pas de poule et d’œuf (ils sont provoqué par la présence de caméra, n’importe quoi …)
    Galvaniser les foules et leur désigner un ennemi exutoire devrait être CRIMINEL quant fallacieux !