Expérience : une fillette riche et une fillette pauvre laissée seule dans la rue pour voir la réaction des passants

17

A Tbilissi en Géorgie, une expérience sociale a été réalisée par l’UNICEF pour voir la réaction des passants en voyant une fillette riche et une fillette pauvre laissée seule dans la rue. Il s’agissait pourtant de la même fillette, âgée de 6 ans, dans les deux cas.

Partager sur Facebook

19 COMMENTAIRES

  1. Gros Dure
    Invité

    Les gens qui sont à la rue, n’y sont pas forcément pour quelques choses… Ce ne sont pas nécessairement, des feignants, des alcooliques ou des bons à rien… Une faiblesse psychologique, un endettement, un drame familial… Cela peut arriver à n’importe qui… Il est difficile d’agir, je le concède… Mais changeons au moins notre regard. D’autant plus, lorsqu’il s’agit d’enfants…

    • Zorro
      Routard•••••
      Inscrit le 19/06/2015
      2509 pts

      l’être humain se souvient, l’Être humain ne naît pas méfiant, ne naît pas méchant, mais rien qu’en France, quand tu t’habitues à voir des enfants habillés pareil (pour la plupart des roms), voler à la tire dans les distributeurs, dans les resto, les métro, les cafés, les supérette et compagnie(ils ont peut être faim ou autre je ne les blâme pas), je trouve normal que les gens deviennent méfiants et désagréables, pcque l’innocence de ces enfants disparaît aux yeux des adultes.

  2. La meule
    Invité

    Moralité: il faut être bien sapé pour gruger les gens, les politiciens l’ont bien compris.

  3. Dex22
    Invité

    Je dirais que cette expérience n’est pas valable.
    La fille riche qui est seule peut semblé perdu car seule au milieu d’une place.
    Alors que la fille pauvre, seul au milieu d’une place, ça n’a rien d’exceptionnelle, elle fait la manche ou elle attend ses parents gitans.

    Un enfant vraiment perdu, qu’il soit riche ou pas, je pense qu’en France, tout le monde réagirait. Arrêtez de nous faire passer pour des racistes et ce genre de choses……………

  4. K
    Invité

    Autant je peux comprendre la réaction des gens dans la rue : ils se disent, bon c’est malheureux mais c’est une fille de la rue…Autant dans le restaurant, ils réagissent tous comme des FDP, une petite pièce pour qu’elle mange ça coute rien…

    • Anonyme
      Invité

      Non c’est triste à dire mais il ne faut pas le faire parce que tu entretiens ce système de parents (parfois pas) qui envoient leurs propres enfants mendiés pour eux pendant qu’ils font les chantiers pour echanger de la feraillle inutilisé contre des packs de biere, certains, alcooliques leur tapent même dessus, il faut que notre état , et c’est encore une fois triste à dire, s’occupent de ses enfants en les scolarisant vraiment avec un suivi et peut être un foyer si c’st nécéssaire, mais ces enfants n’ont hélas peu de chance d’avoir un bel avenir…

  5. 8
    Invité

    J aurai malheureusement tres certainement la meme reaction au resto !
    La pauvreté est tres orientée quand meme : Elle fait trop rom ! Ces enfants instrumentalisés sont les victimes participantes d’un veritable fléau. Dans les cas des roms, meme pour les services sociaux c’est souvent peine perdue.

    Si on veut parler de pauvreté, pourquoi ne pas avoir aussi essayer avec des vetements de petites filles bon marché maquillés, juste pour voir ?

  6. shadowanime
    Invité

    non vous avez rien compris c’est de la psychologie de groupe Basic

    Ceux qui sont outré vive dans un monde imaginaire hors sol, je développe :

    Si tu veux faire partie d’un groupe il faut arboré ses codes … ici basiquement le code vestimentaire permet en société de pouvoir discriminer ( terme a ne pas prendre pour du racisme ou autre connerie du genre qui on rendu se mot péjoratif …. la définition wiki :Le sens du terme « discrimination » est à l’origine neutre, synonyme du mot « distinction », mais il a pris, dès lors qu’il concerne une question sociale, une connotation péjorative, désignant l’action de distinguer de façon injuste ou illégitime, comme le fait de séparer un individu ou un groupe social des autres en le traitant moins bien.) en gros de reconnaitre ceux qui arbore leur code et donc qui font partie du groupe. Les membres du groupe s’entraide et se protège en rejetant les corps étranger (ici personne dans cette vidéo dans la phase 2 des deux expérimentations ) c’est une réaction naturel dans tous groupe humain quel-qu’il soit même si on ne veux pas le reconnaitre on n’agit pas de la même façon en groupe et individuellement.

    De plus dans notre société nous somme de plus en plus solliciter par la mendicité se qui tronque l’expérimentation car l’évitement et aussi le rejet de la personne sont des méthode d’évitement qui on pu se développer cher les personnes filmé , et excuser moi de vous dire que la gamine ressemble plus a une mendiante dans la deuxième phase qu’a une fille vêtu pauvrement. Pauvre veux pas dire être sale cette vidéo sent le bobo bienpensant hors sol qui veux montrer sont point de vu comme beaucoup de vidéo propagande du genre.

    Je propose a ces bobo de faire se qu’ils prônent a tous va de faire au autres

    Prendre des SDF chez eux toute l’année
    Donnée une partie non substantiel de leur salaire a des personne dans le besoin
    Aider leur voisin dans le besoin pour commencer visiter les personne âgé seul dans leur immeuble qu’ils évitent la plupart du temps soigneusement de croisé, mais toujours avec une bonne excuse.

    Oui nous vivons dans une société inégal.
    Oui il est plus facile de vivre quand on est riche ou que l’on a réussi socialement.
    Oui l’être humain n’est pas un bisounourse
    Oui nous discriminons c’est comme cela que fonctionne l’esprit humain je m’explique : rouge c’est pas vert, une table n’est pas une chaise, un homme n’est pas une femme, un aveugle est un handicaper même si on doit les appeler malvoyant pour avoir l’impression de ne pas les avoir stigmatiser et faire partie des bien pensent, là aussi il y a beaucoup a dire.
    Et oui nous ne fonctionnons pas de la même façon en société qu’en privé.

    Et la vie n’est pas facile

    Il vos mieux être actif que passif

    Il y a des con partout (on est tous le con de quelqu’un d’autre moi le premier)

    Et on fait avec tous ça, ca ce nome vivre en société (notre société).

  7. machin
    Routard•••••
    Inscrit le 19/12/2015
    2096 pts

    dans un cas (la riche) la petite fille semble perdue, dans l’autre cas (la pauvre) ses vetements collent malheureusement avec le decor : la rue.
    limite, elle semble être en habit de travail sur son lieu de « travail » ; alors personne ne s’en soucie, elle est dans son milieur en fait, elle ne semble pas perdue.

  8. sacha du 16
    Invité

    La petite fille  »riche » ne fait peur à personne alors on s’inquiète pour elle.

    En revanche, la petite fille  »pauvre » constitue de fait un danger potentiel car si tu lui adresse la parole, au mieux tu prends une taule quand la famille déboule, au pire on te fout au tribunal pour gagner du blé.

    Des arnaques avec un gazier qui se jette sous tes roues volontairement par ex.

    Beaucoup d’ entre nous sont courageux sur ce site….

  9. Pour-Voyeur-de-Vérité
    Invité

    A la fin elle fait tout de même sa princesse ne disant mes vetement sont sales.
    Elle n’a donc rien appris cette petit égoiste ! :D

  10. Anonyme
    Invité

    nan nan nan!! y’a etre mal sapé et etre pauvre, et y’a etre sapé comme ces sales petites voleuses roumaines!! (commentaire au quatrième degrès, je précise)